+33 (0)6 89 55 70 18 contact@kairos-creations

Accueil Test du Format Google AMP sous WordPress

Test du Format Google AMP sous WordPress

Lecia
Test du Format Google AMP sous WordPress

Date Posted - 8th Nov 2015 |  Category - Web |  Tags - , , , , ,

Test du Format Google AMP sous WordPress
5 (100%) 3 votes

Alors que plus d’une connexion sur deux se fait à partir d’un appareil mobile, la navigation web nomade doit encore beaucoup s’améliorer. Le projet Accelerated Mobile Page ou AMP lancé par Google doit permettre de corriger cela, proposant à l’internaute des pages légères et rapides à charger. Désormais disponible à tous, j’en ai profité pour tester ce procédé qui redonne toute son importance au contenu, et par conséquent à la qualité de la rédaction.

Il semble que l’expérience utilisateur ne puisse jamais être parfaite, tant la lourdeur des sites webs suit l’évolution de la qualité des connexions. Aujourd’hui, alors que la 4G  permet d’aller aussi vite sur un smartphone que sur un PC, les lenteurs de la navigation viennent trop souvent décourager les utilisateurs : pubs en tout genre, interstitiels, contenus non adaptés… sont autant de freins en mobilité. C’est à partir de ce constat que Google a lancé le format AMP (Accelerated Mobile Page) dans le but de fluidifier la navigation via smartphone ou tablette.

Le fonctionnement d’AMP est plutôt simple. Il s’agit globalement d’une accélération du chargement de la page en ajustant à la volée le code HTML, dans le but d’afficher la page la plus légère possible, compatible avec tous les appareils et tous les navigateurs. AMP va plus loin que le Responsive Design, en éliminant purement et simplement tous les éléments inutiles à celui qui recherche en premier lieu le contenu. Avec AMP, le superflu se retrouve immédiatement nettoyé, écartant les effets d’animation (carrousel) et le Javascript en général. A terme, l’internaute doit accéder facilement et rapidement à l’information, sans aucun parasite sur sa route.

Ça vous rappelle quelque chose ? C’est normal, faciliter l’accès au contenu est une chose très tendance en ce moment et certains médias ont vu dans AMP une réponse à deux projets : Apple News et Instant Articles de Facebook. Globalement l’idée reste similaire, proposer des pages web épurées pour le confort de lecture de l’internaute. Néanmoins, les deux autres solutions visent à conserver les internautes dans leur écosystème. News est une application exclusive à iOS, qui propose de consulter dans une forme standard les articles des partenaires d’Apple. Instants Articles sous-entend également de rester au cœur de Facebook, tout en sachant que le format n’est pas disponible à tous. La crainte d’un Web à deux vitesses pointe le bout de son nez, avec une élite constituée des géants et de leurs partenaires. AMP, au contraire, s’ouvre à tous en étant Open Source. Ne nous leurrons pas néanmoins, comme les autres, Google cherche à rebooster la pub en ligne, prise en grippe par les internautes et confrontée à la menace AdBlock. AMP va ainsi tenter de régir l’espace publicitaire de manière intelligente et David Besbris, vice-président de l’ingénierie chargé de la recherche chez Google, ne dit pas autre chose :

A chaque fois qu’une page web prend trop de temps à se charger, les éditeurs de presse perdent un lecteur – et l’opportunité d’engendrer des revenus à travers la publicité ou l’abonnement.

Le défi semble colossal tant le secteur publicitaire a multiplié les dérives ces dernières années. En revanche, en cas de réussite du format AMP, tout le monde devrait être gagnant : les lecteurs grâce au confort d’utilisation, les publicitaires grâce à des formats intelligents et les rédacteurs grâce à la valorisation de leur travail.

Automattic et WordPress motivés pour AMP

Si le projet AMP a l’avantage d’être Open Source, Google s’est néanmoins entouré de partenaire haut de gamme pour encourager l’adoption de ce schéma. Il est évident que la réussite d’un projet de cette ampleur ne sera possible qu’avec le concours d’un très grand nombre de sites. Parmi les porteurs du projet, on retrouve Automattic, propriétaire de la plateforme de création de site la plus utilisée, j’ai nommé WordPress. Extrêmement réactif, Automattic a délivré un plugin prenant en charge le format AMP pour WordPress. Encore en version 0.1 (donc en développement et potentiellement non stable), l’extension est malgré tout utilisable sur un blog.

Un peu curieux de ce nouveau procédé et des avantages qu’il pourrait entrainer, j’ai pris le parti d’installer le plugin AMP sur le site de Kairos Créations pour tenter l’expérience. Étant donné le jeune âge de l’extension, il n’y a pas encore de nombreuses options à paramétrer, ce qui simplifie au maximum l’utilisation. Il vous faudra donc télécharger l’extension depuis le répertoire des plugins de WordPress.org ou directement depuis votre console d’administration onglet Extensions < Ajouter et ensuite activer AMP. Après cela il s’agira uniquement de ré-enregistrer les paramètres des permaliens (valider sans rien changer). Automatiquement le format AMP devient disponible pour votre site WordPress. Sur desktop ou mobile, il suffit alors de rajouter /amp à la fin de votre url pour profiter de la mise en page et des avantages offerts par les Accelerated Mobile Pages. Sur Kairos Créations, j’ai mis en place cette solution depuis une petite semaine, histoire de voir si tout pouvait tourner à la perfection.

Une expérience améliorée, quid du SEO ?

A ce jour, la solution AMP sur Kairos Créations est plutôt efficace. A part la page d’accueil qui renvoi systématiquement vers une erreur 404, toutes les autres pages disposent d’une version épurée. Comme deux images sont le plus parlant des discours, je vous laisse comparer les deux versions du dernier article de Kairos Créations : la version classique et la version AMP.

J’ai choisi un article, en l’occurrence le parallèle que j’ai pu faire entre le BlackBerry Priv et la tablette Pixel C, car ce format se prête à merveille aux pages version AMP. Vous êtes sur un blog de rédaction, avec donc des articles assez longs, illustrés mais je confesse qu’il y a toujours un petit bouton, une barre latérale ou un menu apparent qui peut vous distraire. Si on se focalise sur la page AMP, on voit tout de suite que l’information est réduite à sa plus simple expression : titre, date, texte et image, c’est tout. Pour charger les pages rapidement, Google a choisi d’écarter tout le reste. Pourquoi pas mais on perd clairement l’identité graphique et visuelle de notre marque. Toutes les pages AMP sous WordPress sont – pour le moment – présentées de la même façon. Autre élément gênant, la disparition du menu. Il n’y a dans la version AMP aucun bouton de navigation : le lecteur consulte l’article et ne peut plus rien faire d’autre. Autant dire que mon taux de rebond risque de grimper en flèche. On est vraiment face à un plugin encore en développement, ce qui entraine certains ratés lors du chargement de vidéos ou du module de commentaire.

Là où AMP remplit à merveille son rôle, c’est dans son accélération du chargement de la page. J’ai soumis le même article à GTMetrix et autant dire que j’ai en fait opposé le jour et la nuit. Tous les voyants sont au vert avec AMP : chargement de la page en 1,4sec au lieu d’un difficile 7,5, 255kb au lieu de 2.08 mb et que des notes très correctes. Avec ce plugin, le site de Kairos Créations sur mobile a une chance de tourner à plein régime. Une nouvelle fois, l’image ne peut que vous le confirmer.

Comparaison vitesse de page Kairos Créations

Pour terminer parlons un peu de SEO. Que peut bien nous apporter cette solution. D’abord écartons la peur du contenu dupliqué. Le plugin AMP utilise la balise link rel=canonical pour suggérer aux moteurs de recherche l’url canonique de la page. Cette balise permet de dire à Google que dans le cas d’une utilisation mobile, la page AMP est préférable à la page standard. Cette crainte envolée, voyons ce que nous offre AMP. Richard Ginras, chef de Google News a annoncé que les utilisateurs de AMP n’auront pas de privilèges mais que le principe même de ce format correspond évidemment aux bonnes consignes de Google. Je peine quand même à croire que Google ne va pas pousser sa solution, notamment face à Instants Articles de Facebook par exemple. A la manière de ce qui s’est passé avec Google+ et l’authorship, il est possible que les premiers arrivés bénéficient d’un petit coup de pouce en termes de référencement web.

Passionné de culture numérique, je gravite dans le monde de la communication depuis quelques années. Fondateur de Kairos Créations, je partage avec vous l'actualité du web et les tendances du moment.

  • Punchify_me

    Salut,
    Merci pour votre article. Dans mon article, les utilisateurs de wrdpress pourront aller encore plus loin car j’ai ajouté des petites options au code du plugin AMP pour les sites wordpress (ajout des images, des articles similaires…), je vous laisse lire : http://blog.punchify.me/seo/2016/09/plugin-amp-site-wordpress/.
    Les options sont à ajouter au functions.php de votre site wordpress pour que le plugin AMP surbooste vos performances marketing 😉
    Au plaisir !

  • Bonjour,
    Depuis la version du plugin AMP a changé, on a les images, mais du coup via gtmetrix, souci de Serve scaled images et de Optimize images, j’ai un meilleur score pour PageSpeed Score avec mon site normal que la version AMP.
    mon site en version normal
    https://gtmetrix.com/reports/foxdao.net/f2xm3vAM
    mon site en version AMP
    https://gtmetrix.com/reports/foxdao.net/vZ5bVtmJ

    Bonne journée

Profil Google+

Lire plus :
7 idee pour un bon referencement wordpress
7 bonnes idées pour améliorer votre référencement sur WordPress

Depuis le lancement de mon blog Wordpress, apparaître dans les premiers résultats de Google (et des autres moteurs de recherche)...

Cortana, killer feature de windows
Pourquoi Cortana peut devenir la killer feature de Microsoft

Le 29 Juillet a marqué un grand jour dans l'histoire de Microsoft. En libérant -gratuitement- Windows 10, son dernier système...

Fermer